Le portrait d'un oiseau - (Jacques Prévert 1903-1976)

 

Peindre d'abord une cage avec une porte ouverte, 
Peindre ensuite quelque chose de joli, de simple et de beau, 
Placer ensuite la toile contre un arbre ou dans un jardin. 

 
Se cacher derrière l'arbre, silencieusement sans bouger... 
Parfois l'oiseau arrive vite, ou bien des années après, 
               Ne pas se décourager : attendre. 

 
Si l'oiseau arrive, attendre que l'oiseau pénètre dans sa cage, 
fermer alors tout doucement la porte avec le pinceau, 
Puis effacer un à un tous les barreaux... Peindre ensuite le 
vert feuillage, la fraîcheur du vent, la poussière du soleil, 
le bruit des bêtes, de l'herbe dans la chaleur de l'été. 

 
Si l'oiseau chante c'est bon signe, vous pouvez alors signer le 
tableau en arrachant tout doucement une des plumes de l'oiseau 
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

(Paroles - Lettres à Elsa Henriquez)

 

 

01032014-01032014-elles-se-regalent-6b1e3406-a2be-4c09-bd50-4182b0b62cdf-2

02042010-02042010-94254897_o

06062010-06062010-94254838_o

 

07042013-07042013-85486638_o

12092010-12092010-86293710_o

29032011-29032011-84345068_o