Souffleur De Verre

Pour une fille de roi, l’artiste frissonne.
Le souffleur de verre, un cœur cristallin façonne.
Au foyer des passions, la matière, il travaille.
Par la crainte de l’aveu, la peur le tenaille.

L’oiseau de feu venu, d’un défunt paradis,
Chassant la couardise d’un cœur trop petit ;
Adoube en preux chevalier, le souffleur de verre.
Qui par amour, par lâcheté, souffle la guerre.

Par le tranchant de l’épée, l’artiste assassine.
Souffleur de misère, de larmes cristallines.
Ce criminel de glorieuse réputation,
Oublie vite la pureté de sa passion.

De n’avoir été le verrier de nobles fêtes ;
La princesse lui reproche cette défaite.
Le chevalier déchu, retourne à son bel art.
Mais son cristal n’est plus que verre de bazar.

Le souffleur de verre devient tailleur de pierre.
Pour plaire à Dieu, il construit un lieu de prière.
L’évêque ravi d’avoir un toit sur la tête,
Absout l’homme de ses fureurs et de ses dettes.

Pour un tailleur de pierre, belle jouvencelle,
Porteuse d’eau, d’une source où l’amour ruisselle ;
Apprivoise le bâtisseur de cathédrale.
Lui offrant son cœur aussi pur que du cristal.

Un ange de Dieu bénit, d’une riche offrande,
La porteuse d’amour et l’artiste au cœur tendre.
Une généreuse pluie de manne céleste,
Donne au souffleur de verre le feu du poète.

Le grand façonneur de cristal souffle la vie.
Souffle un visage limpide, un cœur qui sourit.
Souffle un miroir pour sa porteuse de tendresse.
Reflet qui révèle une éternelle princesse.

Dans ces deux regards purifiés, de tout mystère ;
Volètent papillons et bels oiseaux de verre.
L’ange ramène dans ses vaporeux nuages,
Carafe de larmes et calice d’outrages.

Désormais au printemps, dans les prés et clairières,
S’épanouissent des fleurs aux pétales de verre.

30052007-souffleur de verre 15

30052007-souffleur de verre 16

30052007-souffleur de verre 17

30052007-Souffleur de verre 18

30052007-souffleur de verre 19

30052007-souffleur de verre 20

30052007-souffleur de verre 26

 

 

Ces photo ont été prise en 2007