vendredi 30 novembre

LE SOEIL SE COUCHE

Charles BAUDELAIRE1821 - 1867 Le coucher du soleil romantique Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,Comme une explosion nous lançant son bonjour !- Bienheureux celui-là qui peut avec amourSaluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,Se pâmer sous son oeil comme un coeur qui palpite...- Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,Pour attraper au moins un oblique rayon !Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ;L'irrésistible Nuit établit son empire,Noire,... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 13:37 - Commentaires [21] - Permalien [#]

jeudi 29 novembre

UN PETIT TORRENT

La rivière et le torrent Une rivière aux fertiles rivagesRoulait ses flots d’azur à travers des vallonsQu’embellissaient d’abondantes moissons,Et des prés verdoyants, et de riants bocages. Un torrent, qui comptait au rang de ses vassaux,Enfant impétueux des montagnes voisines,Se plaignait que l’été vint tarir ses canaux,Dessécher ses tristes collines ;Et, languissant sur son lit de cailloux,Du fond de ses mares fétidesJetait sur la rivière et sur ses ondes limpidesUn œil d’envie et de courroux ; Quand soudain sur les monts... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 10:51 - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 27 novembre

NOS PETITS COMPAGNONS

Les oiseaux Poète : Alphonse de Lamartine (1790-1869)   Orchestre du Très-Haut, bardes de ses louanges, Ils chantent à l'été des notes de bonheur ; Ils parcourent les airs avec des ailes d'anges Échappés tout joyeux des jardins du Seigneur.Tant que durent les fleurs, tant que l'épi qu'on coupe Laisse tomber un grain sur les sillons jaunis, Tant que le rude hiver n'a pas gelé la coupe Où leurs pieds vont poser comme aux bords de leurs nids,Ils remplissent le ciel de musique et de joie... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 15:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
mercredi 21 novembre

LES COULEURS D'AUTOMNE

L’Automne   Sois le bienvenu, rouge Automne,Accours dans ton riche appareil,Embrase le coteau vermeilQue la vigne pare et festonne.Père, tu rempliras la tonneQui nous verse le doux sommeil ;Sois le bienvenu, rouge Automne,Accours dans ton riche appareil.Déjà la Nymphe qui s’étonne,Blanche de la nuque à l’orteil,Rit aux chants ivres de soleilQue le gai vendangeur entonne.Sois le bienvenu, rouge Automne. Théodore de Banville (1823-1891)Les cariatides          
Posté par Josiane64 à 16:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 20 novembre

COULEURS D'AUTOMNE

LUMIÈRE D'AUTOMNE L'été fatigué rayonneAux couleurs d'automneQuand la fraîcheur entonne Sa fin qui résonne Les frêles feuilles frissonnentQuand l'orage tonneDans le vent qui sonneUne pluie monotone Une  brise légère fredonneEntre les arbres d'automneOù la forêt nous donneSes parfums qui étonnent Sur le chemin sillonnentLes senteurs d'automneDe champignons et de pommesOù nos coeurs s'abandonnent Les ombres emprisonnentNotre âme qui se raisonneA caresser l'automneSans aucune Vergogne Quand le temps se nommeLumière... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 10:56 - Commentaires [10] - Permalien [#]
jeudi 15 novembre

DAME NATURE EN AUTOMNE

L'automne   On voit tout le temps en automne, Quelque chose qui vous étonne, C'est une branche tout à coup, Qui s'effeuille dans votre cou. C'est un petit arbre tout rouge, Un, d'une autre couleur encor, Et puis partout, ces feuilles d'or Qui tombent sans que rien ne bouge.   Lucie Delarue-Mardrus          
Posté par Josiane64 à 15:02 - Commentaires [18] - Permalien [#]
mardi 13 novembre

DAME NATURE

Sonnet.Béant, je regardais du seuil d'une chaumière De grands sites muets, mobiles et changeants, Qui, sous de frais glacis d'ambre, d'or et d'argent, Vivaient un infini d'espace et de lumière.C'étaient des fleuves blancs, des montagnes mystiques, Des rocs pâmés de gloire et de solennité, Des chaos engendrant de leur obscurité Des éblouissements de forêts élastiques.Je contemplais, noyé d'extase, oubliant tout, Lorsqu'ainsi qu'une rose énorme, tout à coup, La Lune, y surgissant, fleurit ces... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 12:04 - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 10 novembre

LA NATURE

 Magie de la nature  Maurice Rollinat (1846-1903) Recueil : Paysages et paysans (1899). Sonnet.Béant, je regardais du seuil d'une chaumière De grands sites muets, mobiles et changeants, Qui, sous de frais glacis d'ambre, d'or et d'argent, Vivaient un infini d'espace et de lumière.C'étaient des fleuves blancs, des montagnes mystiques, Des rocs pâmés de gloire et de solennité, Des chaos engendrant de leur obscurité Des éblouissements de forêts élastiques.Je contemplais, noyé... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 22:26 - Commentaires [12] - Permalien [#]