Le Bateau

I

Viens sur la mer, jeune fille;
Sois sans effroi.
Viens, sans trésor, sans famille,
Seule avec moi.
Mon bateau sur les eaux brille;
Vois ses mâts, vois
Son pavillon et sa quille
Ce n'est rien qu'une coquille
Mais j'y suis roi. 

 

II

Que l'eau s'élève et frissonne
De toutes parts;
Que le vent tourne et bourdonne
Dans ses brouillards;
Aux flots comme au vent j'ordonne.
Plus de regards, 
Plus de murs qui t'environne!
Personne avec nous, personne!
Que les hasards!

III

Pour l'esclave, Dieu fit la terre
O ma beauté!
Mais pour l'homme libre et austère
L'immensité!
Chaque flot sait un mystère
De volupté.

Leur soupir involontaire
Veut dire: Amour solitaire
Et Liberté!

 

Alfred de Vigny

 

 

01092018-IMG_4422

01092018-IMG_4423

01092018-IMG_4427

01092018-IMG_4430

01092018-IMG_4435

 

01092018-IMG_4437

01092018-IMG_4438

01092018-IMG_4439

01092018-IMG_4442

01092018-IMG_4445

 

Du 29 août au 9 septembre, le Galeon Andalucia, réplique d'un galion espagnol du XVIIe siècle, sera amarré sur le quai Edmond-Foy et ouvert aux visites de 10h à 20h tous les jours.

Les galions espagnols et leur système de flottes, mis en place pour assurer la protection des biens et des passagers, établirent des routes maritimes entre l'Amérique, l'́Asie et l 'Europe durant trois siècles, traçant le chemin le plus long en termes de distance et de durée jamais enregistré dans l'histoire de la navigation. 

Pour réaliser ce bateau (de 2009 à 2010), une investigation historique a été lancée, les plans de construction furent tracés, une technique innovante et unique mise en application : coque et ponts en fibre de verre, recouvert de bois. Pour la première fois dans l'histoire de la construction navale, un bateau de plus de 500 tonnes destiné à des navigations océaniques utilisa cette méthode.

Le bateau en quelques chiffres :
- 3 mâts, 7 voiles (930 m2),
- 6 ponts à visiter (+ de 315 m2 utiles),
- Longueur hors tout 49 mètres,
- largeur 10 mètres,
- tirant d'eau 3 mètres,
- tirant d'air 37 mètres.