jeudi 31 mai

LE CIEL ORAGEUX

Orage La pluie me mouille,La pluie me cingle.LE CIEL ORAGEUXSa pattemouilleSort ses épingles. Il pleut du ventEt des éclairs.Un zèbre blancStrie la lumière. La pluie se rouilleEt se déglingue.Sa pattemouillePerd ses épingles. Sous le ciel veufD'un soleil mort,Je me sens neufComme une aurore. Pierre Coran                
Posté par Josiane64 à 16:06 - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 29 mai

DES FEURS

Puisque mai tout en fleurs   Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame, Viens ! ne te lasse pas de mêler à ton âme La campagne, les bois, les ombrages charmants, Les larges clairs de lune au bord des flots dormants, Le sentier qui finit où le chemin commence, Et l'air et le printemps et l'horizon immense, L'horizon que ce monde attache humble et joyeux Comme une lèvre au bas de la robe des cieux ! Viens ! et que le regard des pudiques étoiles Qui tombe sur la terre à... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 19:37 - Commentaires [11] - Permalien [#]
samedi 26 mai

BONNE FËTE DES MAMANS

Il y a plus de fleurs Pour maman dans mon cœur Que dans le monde entier Plus de merles rieurs Pour maman dans mon cœur Que dans tous les vergers Et bien plus de baisers Pour maman dans mon cœur Qu’on en pourrait donner. Maurice Carême               
Posté par Josiane64 à 17:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 18 mai

LE CHEMIN

  Le chemin de la vie   Dédié à Saint Augustin.La vie est le chemin de la mort. Le chemin N'est d'abord qu'un sentier fuyant par la prairie, Où la mère conduit son enfant par la main, En priant la Vierge Marie.Aux abords du vallon, le sentier des enfants Passe dans un jardin. Rêveur et solitaire, L'adolescent effeuille et jette à tous les vents Les roses blanches du parterre.Quand l'amoureux s'égare en ce bosquet charmant, Il voit s'évanouir ses chimères lointaines, Et le démon du... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 14:43 - Commentaires [20] - Permalien [#]
jeudi 17 mai

DES REFLETS

Reflet des choses   Je suis le reflet des choses ; Je ris jusqu’au bout des doigts. Je ne suis ni vert, ni rose, Je suis vous et je suis moi.   Hé ! je me métamorphose Parfois en petit Chinois, Je suis le reflet des choses ; Je ris jusqu’au bout des doigts   Oui, je ris, je ris sans cause De tout, de vous et de moi. Jamais je ne me repose. Je luis partout à la fois. Je suis le reflet des choses.   Maurice Carême (Á l’ami Carême)        
Posté par Josiane64 à 14:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 15 mai

PETIT TORRENT

Le Torrent et la Rivière   Avec grand bruit et grand fracas Un Torrent tombait des montagnes : Tout fuyait devant lui ; l'horreur suivait ses pas ; Il faisait trembler les campagnes. Nul voyageur n'osait passer Une barrière si puissante : Un seul vit des voleurs, et se sentant presser, Il mit entre eux et lui cette onde menaçante. Ce n'était que menace, et bruit, sans profondeur ; Notre homme enfin n'eut que la peur. Ce succès lui donnant courage, Et les mêmes voleurs le... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 16:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]
dimanche 13 mai

DES FLEURS

Toutes les fleurs   Toutes les fleurs, certes, je les adore !Les pâles lys aux saluts langoureux,Les lys fluets dont le satin se dore,Dans leur calice d'ors poudreux !Et les bluets bleus,Dont l'azur décoreLes blés onduleux,Et les liserons qu'entrouvre l'auroreDe ses doigts frileux.Mais surtout, surtout, je suis amoureux,Cependant que de folles glosesS'emplissent les jardins heureux,Des lilas lilasEt des roses roses !Toutes les fleurs, certes, je les adore !Les cyclamens aux fragiles bouquets,Les mimosas dont le buisson se... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 20:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 09 mai

LA NIVE SUR LE CHEMIN DE HALAGE

Le Torrent et la Rivière   Avec grand bruit et grand fracas Un Torrent tombait des montagnes : Tout fuyait devant lui ; l'horreur suivait ses pas ; Il faisait trembler les campagnes. Nul voyageur n'osait passer Une barrière si puissante : Un seul vit des voleurs, et se sentant presser, Il mit entre eux et lui cette onde menaçante. Ce n'était que menace, et bruit, sans profondeur ; Notre homme enfin n'eut que la peur. Ce succès lui donnant courage, Et les mêmes voleurs le... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 14:21 - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 01 mai

LE 1er MAI

Une clochette de tendresse Une clochette de douceur Une clochette de tolérance Une clochette de franchise Une clochette de sincérité Bon 1er mai   Bonne fête du bonheur à tous et toutes           
Posté par Josiane64 à 09:25 - Commentaires [18] - Permalien [#]