vendredi 27 octobre

L'AUTOMNE - FIN

  Roses d’automne Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,Comme par un prodige inouï du soleil,Avec plus de langueur et plus de charme encore,Les roses du parterre ouvrent leur coeur vermeil. Dans sa corbeille d’or, août cueillit les dernières :Les pétales de pourpre ont jonché le gazon.Mais voici que, soudain, les touffes printanièresEmbaument les matins de l’arrière-saison. Les bosquets sont ravis, le ciel même s’étonneDe voir, sur le rosier qui ne veut pas mourir,Malgré le vent, la pluie et le givre... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 18:39 - Commentaires [20] - Permalien [#]

jeudi 26 octobre

L'AUTOMNE

L’automne De boue le chemin est devenu.Les arbres encore vivement vêtus.La pluie récente parfume l’air.Un million de feuilles se couchent par terre. A la descente de la brume,le bois secret s’allume.L’enchantement est divin,le temps n’a plus de fin. Errer dans le bois,voler du passé,ramasser du thymgentiment faire du thé. Rarement le silence restedans ce ruisseau fascinant.Caresser tout le savoirdans les bras de maintenant. Chloe Douglas, 1999            
Posté par Josiane64 à 14:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 25 octobre

L'automne

Roses d’automne Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,Comme par un prodige inouï du soleil,Avec plus de langueur et plus de charme encore,Les roses du parterre ouvrent leur coeur vermeil. Dans sa corbeille d’or, août cueillit les dernières :Les pétales de pourpre ont jonché le gazon.Mais voici que, soudain, les touffes printanièresEmbaument les matins de l’arrière-saison. Les bosquets sont ravis, le ciel même s’étonneDe voir, sur le rosier qui ne veut pas mourir,Malgré le vent, la pluie et le givre d’automne,Les... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 16:33 - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 24 octobre

L'AUTOMNE

Sonnet d’automne Ils me disent, tes yeux, clairs comme le cristal : » Pour toi, bizarre amant, quel est donc mon mérite ? « – Sois charmante et tais-toi ! Mon coeur, que tout irrite,Excepté la candeur de l’antique animal, Ne veut pas te montrer son secret infernal,Berceuse dont la main aux longs sommeils m’invite,Ni sa noire légende avec la flamme écrite.Je hais la passion et l’esprit me fait mal ! Aimons-nous doucement. L’Amour dans sa guérite,Ténébreux, embusqué, bande son arc fatal.Je connais les engins de son... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 17:33 - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 23 octobre

L'AUTOMNE

L'automne Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure !Feuillages jaunissants sur les gazons épars !Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la natureConvient à la douleur et plaît à mes regards !Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire,J'aime à revoir encor, pour la dernière fois,Ce soleil pâlissant, dont la faible lumièrePerce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits,C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourireDes lèvres que... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 17:38 - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 21 octobre

AUTOMNE

  Rêves d'Automne - (Alphonse de Lamartine)   Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniers beaux jours ! le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards !   Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire, J'aime à revoir encore, pour la dernière fois, Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !    Oui, dans ces... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 15:38 - Commentaires [15] - Permalien [#]

mardi 17 octobre

L'AUTOMNE

Les feuilles d'automne   Quand le livre où s'endort chaque soir ma pensée, Quand l'air de la maison, les soucis du foyer, Quand le bourdonnement de la ville insensée Où toujours on entend quelque chose crier, Quand tous ces mille soins de misère ou de fête Qui remplissent nos jours, cercle aride et borné, Ont tenu trop longtemps, comme un joug sur ma tête, Le regard de mon âme à la terre tourné ; Elle s'échappe enfin, va, marche, et dans la plaine Prend le même sentier qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 14:20 - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 13 octobre

LEVER DU JOUR

  Un lever de soleil   (Alphonse Lamartine)   L'Orient jaillit comme un fleuve, La lumière coule à long flot, La terre lui sourit et le ciel s'en abreuve Et de ces cieux vieillis, l'aube sort aussi neuve Que l'aurore du jour, qui sortit du Très Haut.   Et des pleurs de la nuit, le sillon boit la pluie, Et les lèvres de fleurs distillent leur encens, Et d'un sein plus léger l'homme aspire à la vie Quand un esprit divin vient englober ses... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 18:15 - Commentaires [14] - Permalien [#]
lundi 09 octobre

EGLISE DE BANCA

La Petite Eglise   Je sais une église au fond d'un hameau Dont le fin clocher se mire dans l'eau Dans l'eau pure d'une rivière. Et souvent, lassé, quand tombe la nuit, J'y viens à pas lents bien loin de tous bruits Faire une prière.           Des volubilis en cachent l'entrée. Il faut dans les fleurs faire une trouée Pour venir prier en lieu saint. Un calme imposant en saisit tout l'être Avec le printemps un parfum pénètre, Muguet et jasmin. Des oiseaux parfois bâtissent... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 17:42 - Commentaires [18] - Permalien [#]
samedi 07 octobre

LE CHEMIN

Le chemin creux Le long d'un chemin creux que nul arbre n'égaie, Un grand champ de blé mûr, plein de soleil, s'endort, Et le haut du talus, couronné d'une haie, Est comme un ruban vert qui tient des cheveux d'or.De la haie au chemin tombe une pente herbeuse Que la taupe soulève en sommet inégaux, Et que les grillons noirs à la chanson verbeuse Font pétiller de leurs monotones échos.Passe un insecte bleu vibrant dans la lumière, Et le lézard s'éveille et file, étincelant, Et près des flaques... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 19:22 - Commentaires [16] - Permalien [#]