jeudi 29 septembre

LA NATURE

L'offrande à la nature   Nature au cœur profond sur qui les cieux reposent, Nul n'aura comme moi si chaudement aimé La lumière des jours et la douceur des choses, L'eau luisante et la terre où la vie a germé.La forêt, les étangs et les plaines fécondes Ont plus touché mes yeux que les regards humains, Je me suis appuyée à la beauté du monde Et j'ai tenu l'odeur des saisons dans mes mains.J'ai porté vos soleils ainsi qu'une couronne Sur mon front plein d'orgueil et de simplicité, Mes... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 15:52 - Commentaires [13] - Permalien [#]

mardi 27 septembre

PERLES DE ROSEE

 La goutte de rosée.   — « Petite perle cristalline, Tremblante fille du matin, Au bout de la feuille de thym Que fais-tu là sur la colline ?« Avant la fleur, avant l'oiseau, Avant le réveil de l'aurore, Quand le vallon sommeille encore, Que fais-tu là sur le coteau ?— « Ce que je fais sur la colline ? Je m'y prépare, avec amour, A m'offrir, quand viendra le jour, Pure, à sa pureté divine.« Tu le sais, son rayon n'est beau Que pour la goutte transparente Voilà... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 14:48 - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 20 septembre

DES PAYSAGES

A l’intérieur de mon jardin Parmi le vertet la floraisonde toutes les plantes les plus bellesje flâne.Je délibère iciJe rêve par là.L’heure s’arrêteou plutôt s’étend pleinement,se déplier et s’amplifier. Ces tournoiements et ondulations soudainesde brises d’été,envoient tous les parfumsdans l’air chaud.Contempler une feuilleou le motif sur le murcréés par des branches les plus près. Ces têtes-là de fleurs dansantesexposent délicatementtoute leur gloire. Quelle simplicité à se perdre.Et quelle aisance à respirerdoucement.Et... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 13:45 - Commentaires [17] - Permalien [#]
dimanche 18 septembre

LES VAGUES (2)

 Les vagues   Vous êtes la beauté. Vers, la pure IonieC'est de vous que naquit Vénus au temps des dieux,Et vous avez formé son corps victorieuxDe votre onde mobile à la lumière unie.C'est vous, près des vaisseaux, qui faisiez l'harmonieDes sirènes charmant les Grecs mélodieux,Et reflétiez l'effroi des grands temples pieuxDe Sunium aux bois sacrés de l'Ausonie.Bien que l'âge ait passé des vieux mythes charmantsEt qu'au sein de vos flots soulevés ou dormantsLa raison ait tué la chimère sacrée,Au fond de votre abîme... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 17:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 17 septembre

LES VAGUES

Rythme des vagues J’étais assis devant la mer sur le galet.Sous un ciel clair, les flots d’un azur violet,Après s’être gonflés en accourant du large,Comme un homme accablé d’un fardeau s’en décharge,Se brisaient devant moi, rythmés et successifs.J’observais ces paquets de mer lourds et massifsQui marquaient d’un hourra leurs chutes régulièresEt puis se retiraient en râlant sur les pierres.Et ce bruit m’enivrait; et, pour écouter mieux,Je me voilai la face et je fermai les yeux.Alors, en entendant les lames sur la grèveBouillonner... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 15:03 - Commentaires [14] - Permalien [#]
vendredi 16 septembre

LA MER AGITEE

A mon ami Alfred T. Alfred de Musset Dans mes jours de malheur, Alfred, seul entre mille,Tu m’es resté fidèle où tant d’autres m’ont fui.Le bonheur m’a prêté plus d’un lien fragile ;Mais c’est l’adversité qui m’a fait un ami. C’est ainsi que les fleurs sur les coteaux fertilesEtalent au soleil leur vulgaire trésor ;Mais c’est au sein des nuits, sous des rochers stériles,Que fouille le mineur qui cherche un rayon d’or. C’est ainsi que les mers calmes et sans oragesPeuvent d’un flot d’azur bercer le voyageur ;Mais c’est le vent du... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 13:10 - Commentaires [12] - Permalien [#]

mercredi 14 septembre

LE PORT D'ANGLET

Matin sur le port Le soleil, par degrés, de la brume émergeant,Dore la vieille tour et le haut des mâtures ;Et, jetant son filet sur les vagues obscures,Fait scintiller la mer dans ses mailles d’argent. Voici surgir, touchés par un rayon lointain,Des portiques de marbre et des architectures ;Et le vent épicé fait rêver d’aventuresDans la clarté limpide et fine du matin. L’étendard déployé sur l’arsenal palpite ;Et de petits enfants, qu’un jeu frivole excite,Font sonner en courant les anneaux du vieux mur. Pendant qu’un beau... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 19:34 - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 12 septembre

Une Rose

La rose À Madame M…. Quand la rose s’entr’ouvre, heureuse d’être belle,De son premier regard elle enchante autour d’elleEt le bosquet natal et les airs et le jour.Dès l’aube elle sourit. La brise avec amourSur le buisson la berce, et sa jeune aile erranteSe charge en là touchant d’une odeur enivrante ;Confiante, la fleur livre à tous son trésor.Pour la mieux respirer en passant on s’incline ;Nous sommes déjà loin, mais la senteur divineSe répand sur nos pas et nous parfume encor. Louise Ackermann, Contes et poésies (1863) ... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 14:09 - Commentaires [16] - Permalien [#]
dimanche 11 septembre

AU BORD DE LA NIVE

 La petite rivière   La petite rivière, bleueSi peu que le ciel ait d'azur,D'ici fait encore une lieue,Puis verse au fleuve son flot pur.Plus grande, elle serait moins douce,Elle n'aurait pas la lenteurQui dans les herbes mène et pousseSon cours délicat et chanteur.Elle n'aurait pas de prairiesPlus vertes si près de la main,Non plus que ces berges fleuriesOù marque à peine le chemin.Ni le silence si paisible,Ni parmi les plantes des eauxL'étroit chenal presque invisibleEntre les joncs et les roseaux.Et le moulin qui sort... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 13:43 - Commentaires [13] - Permalien [#]
samedi 10 septembre

LES JUMEAUX A HANDAYE

Au bord de la mer Près de la mer, sur un de ces rivagesOù chaque année, avec les doux zéphyrs,On voit passer les abeilles volagesQui, bien souvent, n’apportent que soupirs,Nul ne pouvait résister à leurs charmes,Nul ne pouvait braver ces yeux vainqueursQui font couler partout beaucoup de larmesEt qui partout prennent beaucoup de coeurs.Quelqu’un pourtant se riait de leurs chaînes,Son seul amour, c’était la liberté,Il méprisait l’Amour et la Beauté.Tantôt, debout sur un roc solitaire,Il se penchait sur les flots écumeuxEt sa... [Lire la suite]
Posté par Josiane64 à 15:35 - Commentaires [14] - Permalien [#]