C’est un petit chemin

C’est un petit chemin
Noyé dans la verdure,
Quand vient le mois de mai
C’est fou ce qu’il sent bon !
On y oublie le monde,
Et ses fureurs, et ses blessures,
On n’y entend plus rien
Que le chant des oiseaux
Cachés dans les buissons….
Tout au bout du chemin,
Là-bas, dans la forêt,
Comme dans un tableau
Le vert sombre des pins
Se mélange en douceur
Au vert tendre des chênes…
Dans ce monde en folie
Plein de peurs et de haine,
C’est un havre de paix
Que ce petit chemin…
Je m’y trouve si bien
Que je voudrais l’offrir
Aux enfants de la guerre,
Qu’ils y oublient leurs larmes,
Leur terreur, leur chagrin.
Mais ça, je ne peux pas.
Alors, je rêve bien souvent
Qu’ils sont là…
Je les prends par la main
Et puis je les emmène
A l’abri
Des tyrans de la Terre,
Ecouter les oiseaux,
Sentir l’odeur des fleurs
Et être heureux, enfin,
Dans mon petit chemin…..!

Simone BONNAIRE

Avril 1995

 

 

15

 

22

 

23

 

56

 

66

 

72

 

87

 

 

Je  m'absent le week end. Je pars pour Cauterets demain après midi jusqu'à Dimanche en fin de journée.